Cette assiette va
vous changer la vie

 

Ne perdez plus de temps à peser vos aliments : estimez en un clin d’œil la valeur calorique de vos repas grâce à l’assiette graduée Nifty Plate.

 Perdez du poids sans rester sur votre faim en respectant l’objectif calorique que Nifty Plate calcule pour vous.

 Trouvez dans notre site plein de conseils pour manger de manière saine et équilibrée.

« Je souscris volontiers à la facilité d’utilisation de Nifty Plate pour contrôler son poids. » Lire l’avis
Dr Daniel Rekassa, Diplômé de Diététique et Nutrition Humaine, consultant à l’Établissement Thermal de Gréoux-les-Bains.

Le concept Nifty Plate

La NIFTY PLATE est un tout nouveau procédé breveté et récompensé en 2019 par une MÉDAILLE D’OR au CONCOURS LÉPINE MÉDITERRANÉE, qui prend en compte votre âge, votre sexe, votre taille et votre niveau d’activité physique pour mesurer la quantité de calories que vous devez consommer par jour pour perdre du poids sans rester sur votre faim: entre 3 et 5 kilos par mois.

En disposant sur l’assiette graduée Nifty Plate les protéines et les féculents de vos repas dans le cercle de votre choix, vous obtenez très simplement une bonne estimation du nombre de calories qu’ils totalisent: 250 kCal pour le cercle 1 et ensuite 400, 550 et 700 kCal pour trois cercles suivants.

Il reste alors seulement à compter les calories des aliments consommés « hors assiette » (petit déjeuner, légumes, huile, vin, chocolat, etc..). Par simplification, leurs valeurs caloriques sont reprises dans le Journal de Bord du site Nifty Plate.

Chaque jour vous comptabilisez avec votre SMARTPHONE, votre TABLETTE ou votre ORDINATEUR toutes les calories consommées (dans l’assiette et hors assiette) dans le journal de bord du site en veillant à ne pas dépasser votre objectif calorique.

Donc, pas d’interdits : c’est vous qui gérez ce que vous mangez à condition de ne pas consommer plus que cet objectif et de suivre nos recommandations (ou celles d’un professionnel de la santé) en termes d’équilibre alimentaire.

EST-IL POSSIBLE D’ESTIMER  LES CALORIES D’UN REPAS AVEC UNE ASSIETTE GRADUÉE ?

OUI, CAR :

  • Les féculents bouillis (riz, pâtes, p. de terre, etc..) contenus dans l’assiette ont des valeurs caloriques proches.
  • Il en va de même pour les protéines maigres entre elles (viandes maigres, poissons, légumineuses).
  • L’assiette est séparée en deux zones : l’une de 230° pour les féculents et l’autre de 130° pour les protéines. L’objectif est double : 1) atteindre un équilibre entre protéines et féculents 2) maintenir constant la valeur calorique par cercle.
  • Les portions dans les cercles ne doivent pas dépasser la hauteur maximum qu’il serait possible d’atteindre avec des spaghettis. Vous trouverez dans le site des  Photos d’exemples d’assiettes

GENÈSE DE LA NIFTY PLATE

Je reste souvent songeur en contemplant ma femme manger tout ce qu’elle veut et autant qu’elle le veut. Comment fait-elle pour garder cette silhouette de mannequin ? Alors que, pour ma part, j’ai beau être sportif, je paye impitoyablement en kilos le moindre écart culinaire.

Une analyse de ma Dépense Énergétique au Repos (DER) a révélé que si je restais allongé à ne rien faire pendant 24 heures, je dépenserais 1800 kCal alors que les individus de ma catégorie en brûlent 2300. Ceci explique pourquoi certaines personnes prennent du poids en mangeant peu alors que d’autre restent sveltes en mangeant beaucoup.

Ce constat, à défaut de me soulager d’un poids réel, m’a enlevé un poids moral certain en me déculpabilisant. En soi, c’était déjà une première victoire.

Quant aux kilos réels, j’ai eu beau essayer tous les types de combinaisons d’aliments possibles: dissociés, associés, hyper protéinés, grecs, paleo, chrono, etc… rien n’y a fait.

Je me suis alors tourné vers les régimes hypocaloriques. Généralement, les portions de ces régimes sont étudiées pour vous affamer, surtout lorsqu’on est un homme, la plupart de ces régimes étant destinés aux femmes.  Les résultats, souvent spectaculaires, sont de courte durée. En effet, tôt au tard le sujet craque, descend au milieu de la nuit pour dévaliser son garde-manger et l’organisme en profite alors pour emmagasiner des réserves, autrement dit de la graisse, pour se préparer à la prochaine famine ! C’est le fameux effet de yoyo qui se conclut immanquablement par un poids à l’arrivée supérieur à celui du départ.

De toutes mes tentatives pour perdre du poids, j’ai tiré quatre observations :

  1. Heureuses sont les personnes qui sont en surcharge pondérales parce qu’elles mangent mal. Il leur suffira de supprimer leur pot de pâte à tartiner au chocolat-noisette quotidien pour retrouver leur ligne. Le site Nifty Plate regorge de bons conseils pour manger sainement et de manière équilibrée.
  2. Moins heureuses sont celles, nombreuses, qui, comme moi, ont beau manger sainement, doivent néanmoins maîtriser leur quantité calorique quotidienne ingérée pour garder ou retrouver un IMC acceptable.
  3. Malheureuses sont celles qui espèrent perdre du poids en s’affamant, elles seront déçues.
  4. Enfin, la quantité calorique nécessaire à une personne varie selon qu’elle soit un homme ou une femme, grande ou petite, jeune ou moins jeune, active ou inactive.

Je suis alors parti à la recherche et j’ai trouvé un algorithme qui détermine la quantité calorique qui me convenait pour retrouver ma forme sans me laisser sur ma faim.

Ensuite, lassé, de peser tous mes aliments et de compter les calories, ce qui me prenait trop de temps, j’ai conçu un système facile pour évaluer les calories des deux principaux repas quotidiens : une assiette graduée.

J’ai soumis cette méthode à trois médecins, un généraliste, le Dr Amzile, un nutritionniste, le Dr Rekassa et le Dr Barrault, président de la Société Française de l’Exercice de la Médecine du Sport. Ce dernier m’a décerné une médaille d’or pour mon invention lors du Concours Lépine Méditerranée 2019. Les trois médecins ont accepté que je publie leurs commentaires favorables dans le blog de ce site.

La Nifty Plate était née. Depuis, je me sens pousser des ailes : j’ai perdu 22 kilos.

B.C.